> A propos de moi

Laetitia QUILICI est conseillère départementale du canton d’Ollioules et Vice-Présidente du Conseil départemental du Var en charge du développement numérique et des nouvelles technologies.

Je suis née le 17 novembre 1974 à Paris. Mes parents – mon père, d’origine corse et ma mère, hollandaise – souhaitent élever leurs deux filles dans le sud de la France et tombe littéralement amoureux de Bandol.

ecoleprimaireLa famille s’y installe au début de l’année 1980. Je fréquente alors les établissements scolaires de la ville : d’abord l’école maternelle du Bois Maurin, puis l’école élémentaire Octave Maurel et enfin le collège Raimu.

Très vite, ma mère s’investit dans la vie de sa ville adoptive. Elle anime une émission de radio pour enfants sur la radio locale de l’époque : « Radio Signal », elle est également très active dans le comité des fêtes de Bandol. Elle nous fera partager, à ma sœur et à moi cette envie de s’investir dans la vie municipale et associative.

Mon père, quant à lui, me donne le goût des sciences, avec une curiosité et une volonté de comprendre le monde, pour mieux agir sur lui.

Ma formation

Après l’obtention de mon bac C, je poursuis des études scientifiques à l’université de Toulon et du Var : DEUG A sciences de la matière, licence et maîtrise de Physique-Chime.

Mais ce qui m’intéresse plus particulièrement, c’est la protection de l’environnement. J’effectue alors un DEA (Diplôme d’Etudes Approfondies) en géosciences de l’environnement à l’université d’Aix en Provence et je poursuis avec un doctorat. Mon sujet de recherche est le rôle de la matière organique dans le devenir des mâchefers d’incinération d’ordures ménagères.  Ma thèse sera cofinancée par la région et l’entreprise CNIM située à La Seyne-sur-Mer, elle ma vaudra, en 2001, d’obtenir le prix de la ville de Bandol.

Pendant 5 ans, en charge des travaux dirigés et pratiques, j’enseigne à l’Université de Toulon et du Var.

Mon activité professionnelle

N’envisageant pas de vivre ailleurs qu’à Bandol, qui est la ville où j’ai mes racines, où je veux élever ma fille, j’ai passé le concours d’ingénieur territorial de la fonction publique, et je travaille actuellement à la mairie de Six-Fours-Les-Plages. J’y suis en charge du Développement Durable. C’est une mission transversale qui consiste à coordonner toutes les actions autour des thématiques du développement durable  : économies de fluides, commande publique, aménagement, précarité énergétique, finances… et également à initier des projets innovants dans le domaine des énergies renouvelables et des économies d’eau.

danse

Mon engagement associatif

Passionnée de danse depuis mon plus jeune âge, je crée, en 2003, avec ma sœur Sabine l’association Étoiles de rue. C’est une compagnie de danse, mais aussi très vite, des ateliers qui permettent l’expression de chacun au travers de la danse en déclinant différents styles : classique, modern’ jazz et hip hop.

Cette association, très dynamique, participe avec succès à de nombreuses compétitions nationales et contribue à l’animation et au rayonnement de Bandol.

 

 

LQjeune-sarkozyMon engagement politique

Dès 18 ans, j’ai envie de défendre mes idées, de m’investir et de m’engager, je rejoins alors le RPR, parti politique dont je partage les valeurs : le respect, le travail, l’effort et le dépassement de soi.

J’ai rapidement pris des responsabilités en devenant responsable départementale du mouvement des jeunes de l’UMP, puis conseillère nationale, déléguée communale de Bandol et aujourd’hui déléguée cantonale pour Bandol et Sanary sur mer.

Mon engagement politique est essentiellement motivé par l’affirmation et la défense de mes convictions, et non par un hypothétique plan de carrière. Ce qui m’intéresse, au-delà d’une appartenance politique, c’est avant tout de rassembler, pour faire gagner mes valeurs, mon territoire et ses habitants.

Entrée au Conseil municipal de Bandol en 2008, j’ai été élue première adjointe et vice -présidente de la communauté d’agglomération Sud Sainte Baume en 2014. Ces mandats ont pris fin suite aux dernières élections partielles de décembre 2015.

J’ai toujours eu la volonté de m’investir pour apporter le meilleur à ma ville et à mon territoire. Et j’ai pu le faire, grâce à mes délégations à la communauté d’agglomération, notamment, en mettant en œuvre des actions concrètes pour toutes les classes élémentaires de notre intercommunalité.

Ce qui a permis de créer en seulement 18 mois :

Ecole développement durable

 

– L’école du Développement durable, animations en classes et sorties sur le terrain atour des thèmes suivants : forêt, mer, eau, patrimoine, citoyenneté…

 

 

 

 

Ecole numérique

 

L’école numérique : un tableau numérique interactif par classe, une tablette par élève et par enseignant  et un ordinateur portable par enseignant.

 

 

 

Notre avenir

Depuis mars 2015, je suis, avec Ferdinand Bernhard*, conseillère départementale du canton d’Ollioules (Bandol, Evenos, Ollioules et Sanary), j’ai été élue Vice-Présidente du Département. On m’a confié, à ce titre,  la délégation du développement numérique et des nouvelles technologies.

Le numérique est un sujet qui me passionne, véritable enjeu d’aujourd’hui et de demain afin de préserver l’équité de nos territoires et leur attractivité. En effet, le numérique a déjà profondément transformé notre société : nous devons l’accompagner avec optimisme et lucidité. Je mets toute mon énergie dans cette mission, pour que le Var puisse être prêt pour l’entrée dans l’ère du numérique.

Ce qui me motive, qu’il s’agisse du milieu associatif ou politique, c’est que j’y retrouve ce même engagement, cette même volonté de fédérer un collectif autour d’une passion, d’un projet commun pour aboutir à un objectif  partagé.

Je crois profondément au travail d’équipe, au débat d’idées et à l’action sur le terrain. Il est nécessaire d’inventer une nouvelle manière de faire de la politique, c’est ce que nous demandent  nos concitoyens : concrétiser les projets pour leur territoire, et impliquer les habitants pour bâtir l’avenir ensemble.

C’est la seule façon dont je conçois mon engagement politique et je serai toujours présente à vos côtés,  pour m’investir, agir et défendre ces convictions !

* Nos suppléants au Conseil départemental sont Isabelle Decitre et Richard Tognetti