> Les Républicains > Retour sur le Conseil National des Républicains

Retour sur le Conseil National des Républicains

Le Conseil National des Républicains s’est tenu les 13 et 14 février au Parc des Expositions Porte de Versailles suite aux élections internes du 30 janvier dernier qui ont permis d’élire notamment les conseillers nationaux dans chaque département.

logo-parti-republicains (1)

 

republicains04Réélue conseillère nationale, j’étais présente à ce Conseil National avec les conseillers nationaux du Var ainsi que les délégués de circonscription.
Ce conseil national avait pour objectif de réfléchir à la ligne politique de notre parti et au projet d’alternance que nous souhaitons proposer aux Français pour les Présidentielles de 2017.

J’ai participé à de nombreux conseils nationaux de l’UMP puis des Républicains, depuis 2002 date de ma première élection en tant que conseillère nationale.

J’ai été heureuse de retrouver un parti où la parole est libre, le débat constructif , en clair un parti moderne !

En effet lors de ce conseil national, chacun a pu s’exprimer : les cadres, les responsables politiques mais aussi les militants et les questions ont pu être posées « sans filtre » et les réponses apportées claires et sans tabou.

J’ai d’ailleurs interrogé notre président sur la nécessité de formations des militants et des jeunes élus, formations qui sont indispensables pour avoir un travail de terrain efficace.

republicains01

Le Conseil National a débuté par le vote pour le Président du Conseil National et c’est Luc Chatel qui a été élu face à Michèle Alliot Marie.

La plupart des « ténors » comme par exemple Nathalie Kosciusko-Morizet, Michèle Alliot Marie, Luc Chatel, Laurent Vauquiez, François Fillon, Henri Guénot, Jean-François Copé, Jean-Pierre Rafarin et j’en oublie, représentant bien toutes les tendances de notre famille, ont pris la parole pour délivrer leur analyse sur la montée du FN, les enjeux de sécurité, la ligne économique ou encore l’Union européenne.

Alors oui, certains n’ont pas souhaité prendre la parole comme Bruno  Le maire ou Alain Juppé c’est leur choix et leur droit, pour autant nous ne pouvons pas dire que ce conseil national n’était pas réussi et que la parole était celle « d’un clan », ce n’est pas la vérité !

J’ai également apprécié le moment de convivialité et d’échanges lors du repas du samedi midi, où tous les départements se sont retrouvés et au cours duquel nous avons également pu aborder les différentes personnalités de notre parti.

Le dimanche, Nicolas Sarkozy, président de notre parti a conclu ce conseil national en nous présentant un texte avec les 14 « points cardinaux », 14 convictions de notre parti.

Ce texte va maintenant faire l’objet de débats au sein de chaque fédération, et un texte amendé, enrichi des propositions des fédérations sera présenté au vote des militants en avril prochain.
Cette démarche est intéressante car fait vivre les fédérations, en effet un mouvement politique moderne doit être un lieu permanent de réflexion et de débats.

Afin de proposer un projet d’alternance ambitieux, qui rassemble les Français et leur redonne confiance en la politique, il est nécessaire que chacun puisse participer à sa construction.

Ma seule interrogation est,  Pourquoi proposer un seul texte, ne pourrions pas laisser la place à des variantes qui pourraient représenter notamment chaque candidat à la primaire de novembre prochain ? En effet, il semble difficile que chaque candidat à la primaire puisse porter un même projet…

 

Related posts

1 Comment